Le parcours en coopérative d’activité et d’emploi

Les avantages

Se consacrer pleinement à la pratique de son métier

Votre activité est hébergée fiscalement, juridiquement et comptablement par la CAE. La Coopérative gère les volets comptables, fiscaux et sociaux. Elle réalise l’ensemble de ces démarches de manière mutualisée et individuelle, tout en vous permettant de rester autonome et responsable de votre activité.

En résumé, vous avez du temps pour vous occuper de vos clients et l’administratif n’est plus une contrainte !

Sécuriser son parcours de création

Vous restez chef·fe de votre entreprise et libre de mener votre activité comme vous le souhaitez, avec des avantages et des droits sociaux. Vous êtes rattaché.es à la sécurité sociale et vous cotisez comme tout salarié ce qui vous donne les mêmes droits (chômage, congé maladie, mutuelle, congés payés, paternité, maternité, fonds de formation,..). 

En résumé, vous êtes chef·fe d’entreprise avec tous les avantages d’un·e salarié·e !


Entreprendre sans être isolé

Vous allez intégrer un réseau d’entrepreneur.es avec lesquel.les vous pouvez vous associer sur des missions, des chantiers, répondre à des appels d’offres. Vous pourrez travailler à plusieurs plus facilement : au sein d’une CAE les échanges administratifs et comptables sont simplifiés. Vous partagez des compétences, échangez sur des missions, des chantiers communs.


En résumé, vous restez maître de votre entreprise mais vous n’êtes plus tout·e seul·e !

Un parcours sur mesure

La CAE vous propose un parcours d’accompagnement et des formations adaptés à vos besoins, que ce soit sur l’entreprenariat (gestion économique et financière, stratégie commerciale, communication,….) ou sur des aspects techniques de votre activité  dans le cadre de pôles/groupes métiers ( formation, art et savoir faire, bien être, bâtiment….).

En  résumé, vous développez, consolidez votre activité sereinement avec un accompagnement au plus près de vos besoins !

 

Les temps forts de la coopérative

Pour faire coopérative et booster le développement de vos activités, la coopération est au centre de notre mode de fonctionnement.  Cela se traduit

  • dès le démarrage, par la session d’intégration. Ce premier temps collectif permet de croiser les regards autour de votre projet d’activité, d’enrichir celui des autres et d’ancrer un premier compagnonnage qui aide à lever les freins individuels au démarrage du projet. Un parrainage/marrainage est mis en place pour accueillir les nouveaux et nouvelles.
  • Les groupes métiers (Formation ; Arts & savoirs faire ; Bien être,… ) viennent renforcer cette notion d’avancée collective par l’interconnaissance et la confiance qui s’établit entre les membres réguliers, socle de l’entrepreneuriat collectif.
  • Les ateliers d’échange de pratique entre entrepreneur.ses ont une fonction de transfert de compétences ou de test de format d’intervention.
  • Les journées des entrepreneur.ses sont des moments stratégiques de l’appropriation de la coopérative et d’interconnaissance entre ancien.nes et nouveaux.elles entrepreneur.ses.
  • Enfin, l’assemblée générale des sociétaires se réunit deux fois par an. Moment formel de validation des résolutions, des comptes, des candidatures au sociétariat, …c’est également l’occasion de mieux connaître Sapie, ses activités et ses sociétaires, au-delà de la CAE. Un atelier « Devenir sociétaire » vous permet d’entrer plus en détail dans le fonctionnement coopératif de la SCIC, sa gouvernance, son modèle économique, … et de vous préparez à l’entrée au sociétariat. Devenir sociétaire, c’est prendre des parts sociales, être acteur-trice en prenant part aux orientations et décisions de votre coopérative .

Le tiers lieu Aux Manettes

Espace de travail et de fabrication partagé, le tiers Lieu Aux Manettes de Limoux est géré par Sapie. Il regroupe sur un espace de plus de 1000 m2 : coworking, bureaux partagés, salle de formation, d’ateliers, un fablab, un espace de vie sociale aveec un café cantine. Les entrepreneur-es ont accès gratuitement à l’espace de travail partagé pendant leur parcours, leur permettant ainsi que rencontrer d’autres professionnels, de tisser des liens. Ils et elles peuvent tester des formats d’ateliers, de formation, proposer des échanges de pratique.